Pour vous rassurer dans vos réservations : les activités sont annulables et modifiables sans frais jusqu'à 3 jours avant ! (réservation de groupe, nous consulter)

Plusieurs contraintes peuvent s'exercer à l'encontre de la pratique du vol en parapente. 

Il va de soi qu'il est essentiel d'avoir l'équipement adéquat pour voler, ainsi que les compétences.

D'autres contraintes externes sont également à prendre en compte avant de prendre son envol.
Une des premières sur laquelle on peut s'interroger étant la météo. Il va falloir étudier la météorologie et l'aérologie pour être en mesure d'évaluer la tendance du jour.


parapente orage

On a pu voir précédemment que le vent n'est pas un élément nécessaire pour voler, du moment que les thermiques sont là. De même un ciel bleu n'est pas un must pour pouvoir voler, même si bien sûr c'est souvent plus agréable. Sous un ciel couvert, il y aura moins de thermiques ascendants, et donc les vols en parapente seront moins long et/ou moins haut. Les limites météorologiques sont principalement lorsqu'il y a trop de vent. Cela crée des risques aussi bien au décollage, qu'en cours de vol où l'on peut perdre le contrôle de la vitesse et de la direction. La pluie évidemment est une autre contrainte forte, puisqu'un parapente trempé n'est pas facilement dirigeable. De même un orage, qui réunit souvent du vent et de la pluie, n'est pas favorable au vol en parapente. D'autant plus que les cumulonimbus ont la capacité de générer des courants ascendants forts, voire instables.

Afin de contrôler les différentes informations avant le vol, des balises donnent des mesures de ces données sur les sites de parapente.

Les périodes les plus idéales pour des vols en parapente se situe donc entre Mars et Octobre, mais il est également possible de réaliser de superbes vols en dehors de ces périodes. Les conditions de vol ne sont pas restreintes par les saisons.


priorité en vol en parapente

Outre la météorologie, une autre contrainte rencontrée en vol est celle des obstacles et autres aéronefs

Il faut être vigilant par rapport au relief, mais aussi aux obstacles tels que des lignes électriques par exemple. De plus, les spots de parapente sont généralement prisés, et l'on rencontre facilement d'autres usagers en cours de vol. Il existe donc des règles de priorité en vol, permettant d'éviter les collisions. Il y a une règle qui ordonne les priorités en fonction du type d'aéronefs, d'autres qui fixent les règles d'évitement, etc. Certaines règlent s'appliquent lors des croisements à altitude similaire, d'autres pendant les ascendances, ainsi qu'à l'atterrissage par exemple. 
La présence d'obstacles et autres aéronefs, ainsi que le relief en lui même, ont également une incidence sur les vents, et peuvent créer des turbulences de vol, en déviant les courants.

Une connaissance de tous ces éléments, ainsi qu'une certaine prudence, sont de rigueur avant de prendre son envol en parapente.


Voler en parapente annecy