Qu'est ce qu'un séminaire écologique ou green meeting ?

Il n'existe pas vraiment de définition propre à un séminaire écologique, aussi appelé green meeting.

Il s'agit plutôt d'une démarche, d'une manière de fonctionner, et d'un ensemble de choix qui donne alors cette orientation au séminaire. On cherche à minimiser son impact sur l'environnement et au contraire à laisser une trace positive. Différents moyens sont utiliser pour y parvenir.

Ceci s'inscrit très largement dans la démarche du développement des RSE (responsabilité sociétale des entreprises). En effet, organiser un green meeting permet de s'impliquer dans la problématique écologique.


La Crique lac annecy

Pourquoi un séminaire écologique ?

De plus en plus de personnes s'impliquent dans une démarche écologique. Pour certains ceci est déjà acquis, dans la vie privée et/ou professionnel. Pour d'autres, c'est l'opportunité de prendre part à ce projet, ou simplement de s'y initier.

D'après des études, les salariés sont plus enclins à travailler dans une entreprise engagée et investie dans des démarches environnementales. En effet, partager les valeurs de son entreprise permet de donner du sens à son travail, et de gagner en motivation.

Un séminaire est une occasion idéale pour faire la démonstration de ces engagements à l'ensemble des participants, et ainsi fédérer autour de valeurs fortes. L'organisation d'un séminaire vert entre également dans le cadre de la RSE, et peut permettre à l'entreprise de valoriser son éco-responsabilité, de compenser son emprunte carbone, etc.


organiser séminaire annecy


Comment organiser un séminaire écologique ?

Les bonnes pratiques en terme d'organisation d'un séminaire écologique restent les mêmes qu'indiquées à l'échelle de tout séminaire.
Cependant, certains point peuvent permettre de s'orienter vers ce type de démarche. Il s'agit de faire des choix réfléchis dans les différentes étapes composant son séminaire, afin de s'investir dans un événement à tendance écologique.


Lieu et hébergement :

Le choix du lieu du séminaire est primordial. On peut favoriser la proximité, en limitant la distance et donc les transports pour s'y rendre, et investir dans l'économie locale. Mais on peut également donner priorité à un lieu orienté vers la nature, où l'impact écologique est controlé et limité. S'il est question de choisir un hébergement, il faut alors s'assurer que celui est engagé dans une politique écologique. Des certifications et labels peuvent aider à vérifier ces engagements, comme HQE, Ecolabel, La Clef Verte...

Suggestions : Sélectionner un hébergement familial ou indépendant, authentique et proche de la nature, aux démarches écologiques engagées. Choisir un lieu respectueux de l'environnement, dans un cadre naturel préservé. Etre attentif à ce que les hébergements fassent le tri, laisse le choix de ne pas remplacer les serviettes tous les jours, soient équipés d'ampoules basses consommation et pleins d'autres gestes..


Transport :

L'utilisation d'un moyen de transport est bien souvent inévitable pour se rendre sur le lieu de séminaire. Pour ce faire, il faut favoriser les transports en communs comme le train notamment, ou encore un bus ou au moins le covoiturage. Une fois sur place, il ne faut pas hésiter à privilégier un programme limitant les déplacements motorisés. Le vélo est la solution idéale pour le transport non motorisé !

Suggestions : utilisation du train (TGV ou TER) qui limite la dépense et l'emprunte carbone. Sur place, utilisation raisonnée des transports, et favoriser la marche et l'usage de vélos.


Restauration :

La restauration est un élément important dans la composition d'un séminaire. Partager un repas ensemble favorise l'échange, la communication et la convivialité. C'est un bon moment à partager, qui sort du cadre du travail, au delà d'éventuelles activitées au programme. « Bien Manger » est à la fois synonyme de bonne santé, mais aussi de qualité et de saveurs.

Suggestions : privilégier des prestataires/restaurateurs utilisant des produits locaux et de saison, issus de l'agriculture biologique ou raisonnée, interdir le gaspillage alimentaire et la surconsommation


activité séminaire


Activités : 

Les activités composants le séminaires peuvent elles aussi avoir un impact et/ou un engagement écologique. On oublie les activités motorisées (hélicoptères, motoneige, jetski, etc...) et on choisit à la place des activités à impact le plus limité possible, comme la randonnée, les balades en raquettes, les bains nordiques, une balade à traîneau, etc...

Elles peuvent également avoir un but éducatif pour apprendre les bons gestes, ou pour sensibiliser à l'écologie.

Suggestions : Choisir des activités pédagogiques sur le thème de l'écologie et le respect de l'environnement, participer à des team-building solidaires ou atelier de sensibilisation, choisir des activités de pleine nature en maitrisant son impact sur celle-ci.

Autres exemples de pratiques à appliquer tout au long du séminaire : gestion des déchets et recyclage, utilisation d'eau en carafe, tableau blanc en salle de réunion, choix de matériaux réutilisables, etc.


Ecologie seminaire annecy

L'empreinte carbone :

Il est bien sûr compliqué de contrôler la totalité du séminaire, mais il est essentiel de tendre vers une organisation idéale limitant l'impact écologique de l'événement. En contrepartie, on parle également de compensation carbone. Il s'agit de faire des bonnes actions comme financer la plantation de nouveaux arbres, ou alors reverser une somme à une association active dans le domaine de l'écologie. 

On mesure son empreinte carbone, c'est à dire la quantité de CO2 générée par notre consommation, et on peut ainsi quantifier un équivalent en ressource comme les arbres.