Nos équipes restent joignables tous les jours de 9h à 17h30 du lundi au vendredi par mail ou téléphone. N'hésitez pas pour toute demande concernant les bons cadeaux ou de futures réservations ! Prenez soin de vous - La team AAV

Comme toute discipline sportive, il existe un équipement spécifique pour la pratique du canyoning. C'est d'ailleurs le développement du matériel qui a permis à la discipline de se développer et de se démocratiser. A l'origine les premiers explorateurs de canyon utilisaient de simples cordes en chanvre et des rondins de bois pour assise afin de descendre dans les canyons...
L'équipement de canyoning largement modernisé, cela a rendu l'accès au canyon plus facile. La sécurité est un point essentiel dans la pratique de cette activité, il est donc très important de respecter les normes s'appliquant au canyoning.


On peut ainsi lister l'équipement suivant :

 - Une combinaison Néoprène : l'eau des canyon a souvent la réputation d'être assez froide. Une combinaison de ce type permet de se protéger de la température de l'eau mais aussi du relief du canyon. Souvent encaissés, les canyon n'ont pas toujours le droit à beaucoup de soleil, et l'eau y stagne rarement. Dans les toboggans aquatiques et autres déplacements sur les fesses ou autres, on sait apprécier le confort d'une combinaison en Néoprène.


- Un casque : le casque permet de se protéger d'éventuels chocs sur les divers obstacles. Que ce soit en glissant, en sautant, en descendant en rappel ou en escaladant, on est jamais loin de la roche dans un canyon.


- Des chaussures / chaussettes : On ne sait pas toujours où l'on met les pieds lorsqu'on fait une descente en canyoning. Entre l'eau qui coule, les pierres qui roulent, et encore une fois les nombreux obstacles sur le parcours, des chaussures ou chaussons sont les bienvenus. Il est préférable de choisir quelque chose avec des pouvoirs antidérapants afin de ne pas glisser dans l'humidité du canyon.. Les pieds étant très sensibles au froid, il est utile de choisir des chaussons en Néoprène.


- Un baudrier : cet élément est indispensable dès lors qu'on rencontre des passages nécessitant d'effectuer des descentes en rappel. Ceci est plutôt fréquent dans la pratique du canyoning. Il s'agit en fait d'un système permettant de s'assoir tout en étant retenu par une corde à un point déterminé. Le baudrier en canyoning est similaire à celui d'escalade, avec cependant des cordes plus résistantes aux éléments rencontrés dans un canyon.


- Accroché au baudrier, on s'équipe avec deux longes et un descendeur permettant eux aussi de sécuriser son évolution sur les parcours en s'accrochant à des cordes, mousquetons, etc.


En plus de ces équipements nécessaires pour chacun des participants, on trouve des équipements collectifs souvent transportés par les guides qui encadrent les sorties en canyoning. Parmi ce matériel on peut trouver des cordes, du matériel de progression (mousquetons, dégaines, descendeurs), du matériel de sécurité et de secours (corde de secours, matériel de remonté sur corde, trousse pharmacie, lampe, etc.), sifflet, couteau, etc.


Pour le confort des pratiquants assidus du canyoning, il est possible de s'équiper de sac perforés qui permettent l'évacuation de l'eau ou de sacs étanches pour justement protéger de l'eau. Des accessoires comme des gants, ou des vêtements thermiques plus techniques sont aussi appréciés pour profiter encore mieux d'une descente de canyoning.